racontemoileciel
  novembre 09 : Accident de Sonia
 

Novembre 09 :

 

L’accident de Sonia !

                293

 

C’était justement en novembre… 1999, nous venions juste de déménager dans notre petite ville du Tarn et Garonne…


C’est le soir et nous sommes en train de manger avec mes deux fils, une amie et moi-même, profitant de ce bon moment chaleureux, loin de nous douter du cauchemar que nous allions vivre…


                              gifs animé de poulet

Autour de notre table, nos rires et nos langues vont bon train ce soir… Mon mari est absent, mais bien détendus et calfeutrés dans notre maison toute neuve, nous commençons à manger en attendant Sonia (20 ans) qui devrait revenir bientôt de son cours de sport. Dans l’ambiance « gaie luronne » qui règne dans la pièce, c’est à peine si j’entends un bruit de « tronçonneuse »  dehors… ?...

« Mais pourquoi vient-on nous couper nos jolis chênes ce soir ? » me dis-je. « C’est absurde ! »

 

J’ouvre aussitôt les volets roulants de notre baie vitrée…

                                     

-         « Maman ! Hurle ma fille Sonia depuis le portail, Au secours ! Je suis en train de perdre ma jambe ! »

                  

Ma fille avait la jambe coincée entre le poteau du portail et sa voiture !

                  

Je me précipite sur le téléphone et appelle les secours en essayant de garder mon calme pour expliquer la situation. Je fais des "va et vient" à toute vitesse entre les cris de ma fille et le téléphone ! 
                              

Dehors, il fait noir. Je ne vois que les phares de la voiture de Sonia qui s’égosille de douleurs et qui nous supplie d’aller vite ! J’ai fait du secourisme et j’ai pleinement conscience qu’il faut agir vite, que chaque minute est précieuse…


                       3805

 

La voiture est petite et la tentation d’essayer de la tirer est forte… Je sais qu’il ne faut pas le faire car le risque de casser la jambe de Sonia est grand.

 

J’ai vraiment conscience de la valeur du temps mais le choix de rester près de ma fille qui m’implore ou aller au bout du chemin de terre pour faire des signes avec une lampe aux pompiers pour gagner du temps, est difficile ! Je confie quand même ma fille à mon amie Chantal et je file en courant au bout du chemin dans le noir ! Mes deux fils restent à l’intérieur de la maison, la peur au ventre…

 

 

Lorsque les pompiers arrivent, je les attends dans le virage et leur fais de grands signes avec ma lampe. Quelle bonne idée !... Ils ne perdent pas de temps ! Ils sont efficaces et dégagent ma fille avec professionnalisme et bonne psychologie ! Quel soulagement !

 

Tout cela n’a duré que quelques minutes ! Mais quelles longues et même interminables minutes ! Je m’en rappellerai toujours…


                    277

 

Sonia a été transportée à l’Hopital « aux urgences » par les pompiers. Le chef m’a dit carrément qu’il craignait beaucoup pour la jambe de ma fille…

                            

 

En fait, Sonia est sortie de sa voiture pour ouvrir le portail. Le frein a-t-il lâché ou bien était-il mal enclenché ?... La voiture est arrivée vers elle, ma fille a voulu la retenir  et s'est trouvée coinçée… Mauvais réflexe… réaction insensée… idée déraisonnable !

Avec l’autre pied, elle avait appuyé de toutes ses forces sur l’accélérateur afin de nous alerter ! D’où le bruit de « tronçonneuse » que j’avais perçu !

 

Quelle expérience épouvantable !… Rien à voir avec « halloween » et pourtant, quand j’y pense quelque chose  de « mauvais » ce soir-là, a plané sur nous…. Plus tard, avec ma fille nous en avons reparlé… Nous avons été convaincues que quelqu’un de notre famille avait exercé « quelque chose » contre nous… quelque chose de spirituel, comme « un mauvais sort ». Ce soupçon nous a été d’ailleurs confirmé quelques années plus tard.

      9647

 

Quand nous sommes arrivées aux urgences et que le choc passé, nous avons été un peu plus « tranquilles », nous avons prié, ma fille et moi, car nous avons réalisé pleinement que :


 « Celui qui a confiance en L’Eternel est environné de Sa Grâce » (Psaumes 32.10)

                 

Dans les circonstances que nous venions de vivre, nous aurions pu céder à la panique et perdre beaucoup de temps mais nous avons vraiment senti que Dieu régnait sur nous, nos émotions, nos sentiments et même la douleur. Il nous a donné les bons réflexes là où nous n’avions plus la capacité de réfléchir et Maître du temps, Il a conduit toutes choses…

Sonia a bien souffert de sa jambe qui avait subi une trés forte compréssion mais malgré la douleur, sa jambe a été sauvée. Elle garde encore aujourd'hui une trace sur sa peau qui lui rappelle cette soirée bien particulière et si mouvementée !... Elle sait que Jésus l'a gardée.
 
Ces moments, bien que douloureux et effrayants ont fortifié notre foi en Dieu et notre amour pour Lui et entre nous aussi. En effet, des moments intenses en émotions, discussions, sentiments et prières... partagés ont suivi les jours et mois suivant.

  9853 
Je n'oublierai jamais ces moments complices avec Sonia, ce temps particulièrement précieux et "bénit" où elle était en convalescence avec moi à la maison, juste avant qu'elle ne s'envole dans son propre nid qu'elle a construit en 2001 avec son mari... Quelle belle mariée, toute de blanc habillée... et sur ses deux jolies jambes, la voir danser !


 

Je dis encore aujourd'hui MERCI Seigneur !

Combien je LUI suis reconnaissante d’avoir conduit chez moi ce soir-là, cette amie Chantal, sur laquelle j’ai pu me « reposer » un peu et agir positivement pour le bien de ma fille, au-delà de ses cris de douleurs et de mon cœur de mère mis en compote et épouvanté ! Sans cette amie, je n’aurais sans doute pas pu avoir autant de sang-froid… En plus, j’ai pu lui confier mes deux jeunes fils jusqu’à notre retour des « urgences », tard dans la nuit !

 

Combien je LUI suis reconnaissante d’avoir envoyé ces pompiers si rapides et gentils qui nous ont tant réconforté au milieu de la tempête… !

 

Combien je LUI suis reconnaissante d’avoir gardé la jambe de Sonia en bonne santé !

Lorsque nous avons rendu visite aux pompiers deux semaines plus tard pour les remercier, ils appelaient ma fille « la miraculée ! »

 

OUI ! Cette histoire valait le coup de vous être racontée !

… comme toutes les autres, elle est vraie !

 

Oui ! J’ai eu très peur, mais L’Amour de Jésus m’a émerveillée !


                       286

 Je dédie cette page à ma fille Sonia, ma fille de rêve... Je t'aime !
... et à notre Sauveur et Seigneur, La Lumière du monde !
http://www.topchretien.com/toptv/view/2121/vos-videos_narnia-heavenly-love-amour-celeste.html





 
  Aujourd'hui sont déjà 1 visiteurs (53 hits) Ici!  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=