racontemoileciel
  Octobre 2008
 

   



 
Ma perle du mois d'Octobre 2008 ...

J'ouvre ma boîte à trésor pour toi !




J'ai rendu visite cette année à une amie qui habite Angers.

J'ai voyagé en train . A mon retour, je me trouvais sur le quai d'une petite gare, à St. Pierre des Corps , pour ceux qui connaissent. Je m'apprêtais à monter dans le train, mais un homme s'est soudain planté devant moi !

Comme il était de dos et plutôt de stature balèze, je me suis reculée sans broncher... Cet homme, vétu d'une chemise à carreaux et d'un jean, s'est placé juste devant la porte du train et il s'est mis à prendre les bagages des passagers qui en descendaient. J'étais juste derrière lui et je commençais à piétiner...

Dans mon coeur, j'ai entendu la Voix que j'aime et qui m'aime... :
"Regarde, réfléchi et comprend !" m'a-t-elle dit.

Devant moi, en quelques minutes, ont défilé toutes sortes de gens aux comportements différents... bouche cousue, j'étais comme au spectacle !

Il y avait ceux qui étaient super contents (surtout des femmes) et qui remerciaient l'homme en souriant et qui repartaient tout joyeux ...

Il y avait des gens étonnés ... hésitants ... mais qui confiaient quand même leurs valises à l'homme qui leur tendait hardiment ses bras ...

Il y avait ceux qui ne pouvaient pas faire autrement car l'homme était planté devant eux, avec ses beaux muscles serviables et, mettant leur réticence de côté, ils appréciaient finalement cette aide spontannée ...

Il y avait aussi, ceux pour qui ce service était du ... et oui ! Ils pensaient peut-être avoir affaire à un agent de la SNCF ? ... Entre nous ...
chemise à carreaux + jean = tenue peu probable pour un agent astreint à l'uniforme sur le quai ...

Et aussi, j'ai vu des personnes qui passaient carrément de l'autre côté de la porte, se faufilant pour l'éviter, continuant fièrement leur chemin, serrant précieusement leur bien pesant contre leur ventre ... d'autres, se retenaient même de l'insulter étant "trop bien élevés", coinçant leurs lèvres et leurs sacs contre leur coeur ... trop préssés et trop robustes pour daigner recevoir une aide quelconque ... haussant les épaules ... forts de leur assurance ...

Au bout d'un moment, comme il n'y avait plus personne qui descendait, l'homme est parti et a rapidement disparu dans la foule qui se pressait sur le quai !

Moi, je restais dans l'expectative ... J'attendais le mot de la fin du spectacle auquel j'avais été conviée ...

J'étais surprise qu'il s'en aille ainsi, sans personne ! ? ? ? Je croyais qu'il attendait quelqu'un qui descendrait du train et qu'en l'attendant, il rendait service aux gens ...

Est-ce possible  que cet homme soit venu là, juste pour aider les voyageurs ? ? ? Comme ça ? Sans rien attendre ? Sans rien demander ? Gratuitement ? ? ?

... C'était fou ! C'était "chelou" ! (comme dirait mon fils Jérémy) ...

Je suis montée dans mon train la tête en point d'interrogation ! ! ! ...
J'ai continué ma route jusqu'au soir où j'ai lu avant de me coucher, dans Le Livre que j'aime :

"Déchargez-vous sur LUI de tous vos soucis, car LUI-MEME prend soin de vous." (1 Pierre 5 : 7)




LE ROI des rois se tient à la porte de ton coeur ... Il a laissé son manteau de lumière pour TOI ... Il te tend Ses bras ... inlassable ... afin que Tu LUI abandonnes Ta vie ...

TOI, quel comportement auras-tu ?

"Regarde ... Réfléchi ... Comprend !"


 

 
  Aujourd'hui sont déjà 2 visiteurs (29 hits) Ici!  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=