racontemoileciel
  Mai 2009 : pour ne pas parler chiffons...
 

 

 


Mai ! … Histoires de Femmes mais pas de chiffons !

 




L
orsque j’avais vingt ans, j’ai été enceinte de mon premier enfant. Quelle joie pour nous, jeunes mariés quand nous avons appris la bonne nouvelle ! Cette grossesse avait bien débuté, j’étais heureuse et tout allait bien. Mais vers deux mois, tout s’est gâté …

                              
 

J’ai commencé à avoir des pertes de sang … J’ai du rester allongée pendant trois mois avec des piqûres tous les jours ! A l’époque, c’était le début des échographies et pour moi, c’était le plein brouillard ! Il paraît qu’on voyait la tête, le ventre, les jambes… mais moi, j’y voyais que du flou ! Un jour que j’avais débuté  mon cinquième mois et que les choses allaient un peu mieux, le médecin m’a confirmé par une échographie que « tout allait bien » ! … Le lendemain, catastrophe ! Je perdais mon bébé, faisant une fausse couche toute seule à la maison !

 

J’étais au début de mon parcours avec Dieu. Ma foi était vacillante, tâtonnante et vallonnée, oscillant, indomptée, entre monts et fosses abyssales… En fait, Dieu me cherchait. J’ai du subir un curetage le jour de la fête des mères … A la clinique, j’étais désespérée…

 

J’ai vécu ces moments très douloureusement. Je les raconte dans « mon livre  Raconte-moi Le Ciel ». Ces jours particulièrement funestes pour moi, ont  été aussi le temps pour Dieu de m’atteindre, de me surprendre et de me toucher. Mais dans cette page, là n’est pas le sujet…



 

Deux ans plus tard, j’accouchais difficilement d’une très jolie petite Sonia (ma fille de « rêve-sueno » en espagnol).  Puis, Kristel (Présence…) l’a suivie, deux ans et demi après sans problèmes. Cinq ans plus tard, naissait notre petit Jérémy, notre beau garçon « Placé par Le Seigneur » (voir « La Perle » déjà enfilée dans le « Collier de perles » !

 

J’étais une maman comblée : trois beaux enfants en pleine santé ! 

                              
 

J’ai souvent repensé à ma situation morale pendant  la perte de mon premier bébé, mon chagrin et surtout mon inquiétude de ne pas pouvoir avoir d’enfant … C’est une angoisse quotidienne très pesante pour une jeune femme, un état très affligeant qu’un homme, je crois, ne peut pas ressentir de la même manière même s’il compatit.

Une femme qui a peur de ne pouvoir enfanter peut se sentir comme une cruche d’eau dont on ne se sert jamais … qui est là, juste pour faire joli … C’est un souffrance dont on ne se sent pas tellement libre de parler. Alors, on espère en silence et souvent, on se tait !

 

Je voudrais que cette page encourage ces femmes qui passent par ce genre d’épreuves qui prennent parfois des allures de cauchemars. Je pense à celles qui subissent des analyses et examens médicaux, des procédures « in vitro »… Des espoirs suivis de déceptions… Je dois vous dire que Le Seigneur connaît vos silences et vos soupirs … Dans La Bible, il y a de belles histoires où Dieu donne des enfants quand les femmes ne les attendent plus … à des femmes qui ne sont même plus en âge d’en porter !

 

Souvent, c’est par ces femmes (Sara, Rachel, Anne … Elisabeth …),  qu’Il a d’ailleurs engendré de grands personnages tels que Isaac, Joseph,Samuel,… Jean-Baptiste …  



 

Quand j'ai perdu mon bébé, même si j’avais la foi, c’était pour moi les débuts de mon « histoire d’Amour » avec Dieu et de notre « cohabitation véritable». Ce n’était pas facile, en tous cas pour moi qui cherchais obstinément à comprendre « les pourquoi ? » et « les comment ? » … Jusqu’au jour où j’ai « capitulé », laissant fondre mes forteresses d’orgueil assiégées par L’Amour du Divin. J'ai décidé de LUI faire confiance et là, tout a changé … ! 

Peu à peu, jour après jour, il a comblé "le vide" de mon coeur de femme, il a soigné mes blessures et m'a restaurée.

 

J’avais quarante ans, quand j’accouchais d’un beau garçon qui s’appelle Jonathan (que L’Eternel a donné) ! … Ce bébé ne correspondait pas réellement à mes projets car il arrivait quand on n’y pensait pas !... mais là, c’est encore une autre histoire … Je crois que c’est le bébé qu’Il m’avait repris … « rendu » au moment où je ne l’attendais pas mais où Il devait naître !... c’était Le Temps de Dieu …

Jonathan est le « bébé-cadeau » de La VIE car le Dieu que j’aime est Celui de l’Abondance !... Aujourd'hui, Jonathan a douze ans et nous empêche de nous "encroûter"... il faut dire que j'ai aussi maintenant, quatre merveilleux petits-enfants que je vois souvent et qui me tirent sans cesse vers l'avenir ... pleins de joie et d'energie !

                               

 

A cette heure, je suis une Maman comblée !  … mais je comprends celles qui attendent « l’enfant » … qui les feront devenir « Maman » et peut-être même « femme »…

 

Je comprends aussi celles pour qui l’enfant qu’elles portent ne fait pas partie de leurs projets de vie et je leur demande de bien réfléchir avant de prendre une quelconque décision … car nous ne connaissons pas en avance le plan que L’Esprit de Vie a pour nous mais nous avons toujours le choix de LUI faire confiance et de grandir spirituellement avec LUI, ou bien d’avancer selon nos raisonnements terrestres et d’en porter toute la vie les conséquences. « Ses pensées ne sont pas nos pensées »… En tous cas, Il voit plus haut et plus loin que nous !

 

C’est donc pour les femmes que j’écris ce mois-ci !…  je me réjouis vraiment de faire partie des "Ses couveuses de grains de Vie »… parce que tant qu’il y aura des femmes sur la terre, il y aura des enfants … et tant qu’il y aura des enfants, il y aura l’amour !

                             

 

Je pense aux témoignages particulièrement forts des femmes du Rwanda qui ont élevé les enfants de leurs tortionnaires après la guerre et qui par ce fait, donnent une leçon puissante d’Amour à toute la terre… 

C’est pourquoi, le poète à dit « la femme est l’avenir de l’homme ! »

 

Avec Anne, la Maman de Samuel (1 Samuel 2), je leur dis :

 

« Grâce au Seigneur, j’ai de la joie plein le cœur… Je me réjouis, Dieu m’a secourue. Le Seigneur seul est Saint, notre Dieu seul est un rocher ! »

                              
 

L’année dernière, pour la « fête des mères », j’ai reçu un très beau cadeau de la part de Kristel :

 

Elle a fabriqué une jolie couronne toute dorée, décorée d’étoiles brillantes, de perles … tout le tour, elle a aussi collé des petites photos de « tout mon petit monde »… mon mari, mes enfants, mes petits-enfants (j’en ai quatre…) et même mon petit chien ! Elle y a aussi écrit dessus :

(Apocalypse 3)

« Je viens bientôt ; tiens ferme ce que tu as, afin que personne ne te prenne Ta COURONNE ! »

 

Quand je suis fatiguée et découragée (ça m’arrive aussi !), je prends ma couronne et je l’admire … et « avec tout mon petit monde » j’entends l’Esprit de Vie me dire :

 

 « Une princesse vient à ta rencontre, une dame qui se place à ta droite, parée de l’or le plus fin » (Psaumes 45)

 

(Là, ça me fait du bien de voir la « femme avec les yeux de Dieu »…)

 

… « Je ne perds pas de vue Le Seigneur et je ne risque pas de faiblir puisqu’IL est à mes côtés… On trouve une joie pleine en Ta Présence, un Plaisir Eternel prés de TOI. » (Psaumes 16) et aussi

 

« … Seigneur, TOI qui est la chance de ma vie, la part qui me revient, Tu tiens mon destin dans Tes mains.

C’est un sort qui m’enchante, un privilège qui me ravit. 

 

Toi qui lis ces lignes et qui espère en LUI, je souhaite que Le Dieu Tout Puissant, L’Esprit de Vie te visite par l’Amour de Jésus Christ qui t’attend …

 

Que toutes les femmes qui visitent ce site soient bénies !

… et les hommes aussi !

 

 


                                    
 

 

http://www.youtube.com/watch?v=D6R36HN1gho

Entend mon coeur ...

 
  Aujourd'hui sont déjà 1 visiteurs (42 hits) Ici!  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=