racontemoileciel
  Eté 2011 : Une folle journée !
 

Pardon pour mon silence... cette page restera jusqu'en septembre... j'ai besoin de vacances...

MERCI pour votre fidélité ! 

Une folle journée ! ! !

                   9796 

Hier soir, je mangeais chez ma fille Kristel et sans le savoir, elle m’a donné le titre pour écrire cette nouvelle page dans ce site qui vit, je tiens à vous le rappeler, pour dire que DIEU est VIVANT dans notre vie de tous les jours que ce soit dans les bons comme dans les mauvais moments.

En effet, quand on y réfléchit, quelle est la hauteur, la largeur et la profondeur d’une « bonne foi qui en plus se dit chrétienne » si elle ne s’appuie que sur des moments où les lèvres peuvent prononcer allègrement et béatement des « Alléluia » et des « Amen » ?

De par notre instinct purement humain, nous avons tendance à remercier Dieu seulement pour les bonnes choses qu’Il permet d’arriver dans nos vies et encore, si nous y pensons !.... S’il nous arrive des choses difficiles à vivre, des contrariétés usantes, des épreuves qui perdurent, finalement, nous nous accommoderons avec résignation et nous dirons naturellement que « nous sommes nés sous une mauvaise étoile » ou que « nous portons la poisse ! »…

Parfois nous n’avons pas besoin de très grosses épreuves pour en arriver là… Il suffit parfois d’une « folle journée »…

 
              coup de gueule
Il y a environ un mois, ma fille aînée et son mari sont partis en vacances. Ils ont confié leurs deux enfants à des proches et notamment à ma seconde fille et son mari qui habitent tout près. Je suis arrivée chez eux le samedi soir pour garder mes petits fils et les prendre dans leur maison.

Je trouve ma fille Kristel anxieuse, nerveuse et survoltée ! Elle me raconte « la folle journée » qu’ils ont vécue la veille, donc le vendredi :
                       coup de gueule
« Tu te rends compte Maman ! C’était mon jour de congé… Le matin, l’école maternelle me téléphone en me disant qu’Eloïse est malade… aussitôt, je vais la chercher : la petite crie et se tord de douleur au ventre ! J’ai peur car je ne peux même pas la toucher ! Je file en catastrophe chez mon médecin qui m’expédie aux urgences ! Là, prise de sang… urines… puis la petite se calme d’un seul coup !... et elle est super contente d’être pour un moment « la star du service des urgences » ! Moi, j’ai honte et je me demande ce qu’on fait là ?

                   
A ce moment-là, l’école me téléphone en me disant qu’Enzo, (le benjamin de ma fille absente) s’est fracassé le crâne !… Il a une énorme bosse qui saigne et a eu une abscence... il faut aller le chercher immédiatement !...
Au même moment, coup de fil de mon mari : on vient de nous cambrioler le camion de l’entreprise sur un parking !
 
Maman Je n’en peux plus ! Je suis crevée... On a la poisse ! Tout va mal ! En plus, Luca nous a réveillés plusieurs fois… »

                 comique

Je la laisse exploser… éliminer… évacuer… raisonnablement tout de même…

                     coup de gueule
Remplie de compassion et de compréhension, je l’écoute… avant tout, je suis sa Maman… et je me réjouis de pouvoir jouer mon rôle auprès d’elle…

 Je ne peux m’empêcher de penser combien la simple présence de Maman me faisait du bien à moi aussi, lorsque débordée et exténuée… quand j’avais l’âge de Kristel, Maman quittait tout quand elle le pouvait, pour venir m’écouter… lorsqu’elle pressentait que j’étais au bord du gouffre et en danger… Comme la présence d’une Maman à l’écoute est douce et précieuse dans de tels moments ! … Des paroles sacrées viennent à mon esprit :
 
 11228

« La Paix de Dieu qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus Christ. » (Phillip. 4 : 7)

Le moment du repas arrive… nous sommes tous attablés… assis… ré…unis !

Je regarde Kristel qui s’est apaisée… et son mari assis tout près…

                             
Je regarde Eloïse qui se régale de féta et de tomates séchées… Noa, son petit frère, tout excité, tout heureux qui admire en coin ses cousins… Luca qui se tient bien droit du haut de ses huit ans… et Enzo qui est si rigolo… ! Mes chers petits- enfants qui croquent la vie à pleine dent… Il y a aussi Jonathan (14 ans) qui mène joyeusement le « mini gang »… Il y a les rires… et même les fou-rires ! Il y a l’innocence de l’enfance… Tout cela me fait tant de bien ! !  Je crois plus que du pain…

                    
Du fond de mon cœur, qui silencieux est resté… qui, réservé brûlait… comme un trésor soudain retrouvé… sur mes lèvres, en souriant, des mots tout chauds j’ai libéré :

« Merci Seigneur d’avoir si bien gardé mes bien aimés ! »

Sonia et son mari sont rentrés… Oui ! Tout s’est bien passé ! ! !

Rien à signaler !

             8664

Simplement, cette jolie scène de « Joyeuse sainte Scène » m’a fait penser à un passage de L’Evangile de Luc que j’affectionne particulièrement :      

 « Comme ils s’entretenaient et qu’ils raisonnaient ensemble, Jésus LUI-même, S’étant approché, Se mit à marcher avec eux. Ils Le voyaient mais quelque chose les empêchaient de Le reconnaître… » (Luc 24 :15)
 
Puis au verset 30 : «  Il (Jésus) se mit à table avec eux, prit le pain et remercia Dieu ; puis Il rompit le pain et le leur donna. Alors leurs yeux s’ouvrirent et ils Le reconnurent, mais Il disparut de devant eux… »

Hier soir mon cher Fabrice, je regardais ta jambe dans le plâtre... L'as-tu reconnu... ? Celui qui marche et qui mange avec vous dans les bons et les mauvais  jours... Soyez bénis ! Je vous aime tant... 

Toi qui visite ce site, ne tarde pas à reconnaître la voix, le pas et l’odeur du Réssucité ! Reconnaît Le avant qu’Il ne disparaisse tout à fait ! Pourquoi t’en passer ?

… Car Sa Présence est douce et précieuse … peut-être un peu comme celle d’une Maman ?

Je te le demande : « Qui n’a pas besoin d’être aimé ? »

               bonne vacance
La Paix du Seigneur soit avec TOI !


Ecrit le 18/07/11

 
  Aujourd'hui sont déjà 2 visiteurs (40 hits) Ici!  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=